AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Fedelmid
Amuse toi bien sur le forum !
Un évent est en cours
Pour plus d'infos rendez vous ici !

Partagez | 
 

 [EVENT] Le Bal d'Halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 547
MessageSujet: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Mar 1 Nov - 1:08

mon avatardirecteurmon avatarchryseismon avatardirecteur

le bal d'halloween

feat. tout fedelmid

La Grande Salle était toute parée aux couleurs d'Halloween, et affichait maintenant ses plus beaux atours grâce aux efforts combinés de tous les professeurs durant cette journée d'Halloween. Et désormais, la salle décorée d'orange et de noir; de citrouilles et de chauves-souris commençait à accueillir ses premiers invités; et un brouhaha indiscernable s'élevait entre ses murs. L'on voyait des élèves de tout âge et de toute classe pénétrer dans le lieu à travers les larges portes grandes ouvertes, babillant à haute voix sans plus aucune distinction de groupe.
Seul trônait sur les costumes l'emblème de l'école, en cette célébration de la nuit du Walpurgis. Les barrières des Classes étaient solennellement abaissées; invitant les élèves à se parler et se rencontrer, au moins cette nuit...
Avec ces petits bouts d'homme sur qui Chryseis veillait toute l'année entrait les adultes, membres du personnel comme parents invités par le directeur. La plupart habillés sobrement entraient puis évoluaient au milieu des adolescents sans réellement leur prêter attention; ils se rassemblaient en petits groupes de parents d'élèves pour discuter de leurs progénitures, ou de ce qu'ils avaient observé à l'école. Ils stoppaient parfois leur diatribe au passage des plus jeunes, qui rompaient l'harmonie du groupe en se jetant au milieu d'eux; joliment déguisés et criant des sortilèges d'enfant en réclamant des bonbons.

Bientôt, on entendit comme un son de cloche résonner dans toute la salle de bal, et le Directeur parut sur une estrade au fond de la Salle, secondé par Chryseis. Il promena ses yeux clairs et légèrement inquisiteurs sur les lieux; avant de commencer à parler d'une voix aussi chaleureuse que calme et ferme.
Bienvenue au premier bal d'Halloween de l'histoire de Fedelmid. Nous sommes réunis ce soir pour fêter cette fête d'Halloween, symbole de magie tant chez les hommes que dans notre Monde Caché. Nous souhaitons par la même occasion un agréable retour aux parents qui sont venus nous rendre visite cette dernière semaine. Appréciez cette soirée autant qu'il est possible; et rendez-vous dans quelques heures pour le discours de clôture.
Sur ces mots, il fit sonner le verre qu'il tenait de sa cuillère, bientôt imité par tous le corps professoral, et tous les buffets présents aux pourtours de la salle se parèrent de boissons et de nourriture, que ce soit les sucreries les plus appréciés par les élèves ou les indispensables de l'apéritif pour les plus âgés. Chryseis traversa la salle rapidement, tel un fantôme, puis s'éleva plus haut dans les airs, et de faire tomber une légère pluie de bonbon depuis le haut de la salle. Elle sembla observer avec plaisir les Premières Années courir en tout sens pour les attraper, puis disparut dans un éclair de lumière.
©linus pour Epicode


Citation :
Et hop, lancement de la 2nde partie de l'Event : le Bal d'Halloween !
>  Vous pouvez répondre à la suite, rencontrer votre cavalier etc... Privilégiez les réponses plus courtes que d'habitude mais plus nombreuses
>  Au bout d'un moment, nous reposterons un RP avec Chryseis qui marquera un tournant dans le Bal. Vous pourrez poster les réactions de vos personnages, puis nous clotûrerons l'Event. Profitez-en donc bien avant.
> N'oubliez pas de résumer les actions de votre personnage sous spoiler à la fin de votre réponse; pour que les autres sachent ce que vous avez fait et avec qui sans être obligés de tout lire.
Allez, enjoy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org
avatar
Messages : 547
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Mar 1 Nov - 13:11

Avis aux élèves et professeurs
Pour pimenter un peu cet évent, le staff a décidé de vous faire subir à tous quelques petites ... Situations fort amusantes. A vous d'en profiter un maximum


Eejil et Asmodan a écrit:
Vous êtes au bal, le directeur fait son discours, et alors que les élèves commencent à danser, vous commencez à avoir faim. Le banquet n'est pas loin, et la cuisinière s'est encore surpassée. Vous vous servez du punch, mais on vous crie soudainement qu'un petit malin a versé une potion de farce et attrape dans les boissons. Trop tard pour vous, en l'occurrence, car dans ses secondes qui suivent, vous vous retrouvez dans le corps de quelqu'un d'autre. Votre binôme, en l'occurrence.

Phyllisias et Anki a écrit:
Un pas, deux pas, trois pas; une croche-pied un peu traître et votre tête rencontre plus ou moins agréablement le sol. Maintenant c'est sûr, vous ne pourrez pas tomber plus bas. Mais ça a fait un gros bruit... Vous ne vous êtes pas fait mal au moins ?

Vikentiy et Emma a écrit:
Des amis à vous ont absolument tenu à ce que vous participez au défi de le roi/la reine de la soirée. Mais aux derniers moments, les règles ont changé et vous voilà obligé de participer en Couple. Rapidement, ceux-ci se forment et vous vous retrouvez obligé de participer avec le dernier qui reste, a priori dans la même situation que vous. Qu'est-ce qu'on ne serait pas prêt à faire pour ne pas faire tapisserie ?

Seerca et Askja a écrit:
Dans un coin de la grande salle, alors que le bal vient de commencer, on apprend qu'il y commence à y avoir de l'agitation. Pour cause, un groupe d'Idesyams ont raté un sort à effets inconnus. Comble de la malchance, vous étiez au mauvais endroit et au mauvais moment, et vous avez été touché par le mauvais sort sans en connaitre les conséquences. Survivrez-vous à la soirée ?

Jess et Sorayel a écrit:
Suite à une facétie de Chryséis, vous vous retrouvez ensevelis sous une tonne de bonbons, qui refusent de disparaître à moins que vous ne les mangiez. Prêts à demander de l'aide aux goinfres de la Salle ou à voir votre soirée gâchée ? Je sais, y'a des moments où on se dit qu'au aurait dû rester couché.

Dimrost et Ellanna a écrit:
Vous pensiez avoir une minute de répit avant d'aller danser, mais comble du malheur, vous vous retrouvez assaillit par une armée d'enfants déguisés en Indiens, et vous êtes la cible de leur attaque. Sans savoir comment ni pourquoi, vous vous retrouvez attachés à une chaise, bien ficelé, et impossible pour vous de vous attacher. Cependant, vous n'êtes pas seul dans vos malheur, et sous le regard attendris des parents, vous gagnez un compagnon de prison dans cette mésaventure.

Eenwë et Seishin a écrit:
C'est le bal d'Halloween; les gens dansent, les bonbons volent et le sol... glisse ? Il semblerait que les elfes se soient amusés à changer tout un pan de la salle en patinoire improvisée, et ce à vos dépens. Plus qu'à espériez que vous sachiez tenir sur vos deux pieds... Bonne chance !

Lily et Exyas a écrit:
Vous vous apprêtiez à aller danser, quand surgit de nul part, un professeur vient vous interpeller pour finalement vous parler de choses très incohérentes. Manque de chance pour vous, il est complètement ivre, et refuse de vous lâcher.

Anarchy et Sören a écrit:
Alors que vous restiez dans un coin à regarder les autres danser, un groupe de Dragsmirs au plus haut de leur forme vient vous interpeller. Ils parlent fort, ils sont désagréables, et se permettent de critiquer votre tenue. Enjoy ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org
Attention, elfe mordeuse
avatar
Messages : 448
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Mar 1 Nov - 15:08

Après quelques temps, très long pour moi, la présence de mon père allait enfin s'achever. Ce soir enfin, c'était son dernier soir ici ! Et heureusement il était trop occupé à faire je ne sais quoi d'autre pour pouvoir venir au bal. Chose dont j'avais prévenu mon frère qui avait sauté de joie avant de foncer voir Ellanna. J'avais donc préparé cette soirée avec joie. Même si c'était Halloween, j'avais opté pour un déguisement d'ange. J'étais donc vêtue d'une robe blanche vaporeuse qui ondulait autour de moi comme si elle était faite en vent. J'avais laissé mes cheveux libre et une grande et belle paire d'aile en vrai plumes blanches. Je ne m'étais pas maquillée mais ce n'était pas important. Chaussé de petites ballerines blanches je sortis dans le couloirs bondé d’élevés costumés. C'était drôlement joyeux.

La grande salle était magnifique et j'ouvris en grand les yeux pour regarder partout. J'écoutais le discours du directeur et l’applaudis avec les autres avant d'aller voir les buffets. J'avais faim mais je pouvais bien attendre un peu. Je devais faire attention à ne rien tâchait de mon costume je l'avais seulement loué. Je me mis à déambuler dans la grande pièce. Tout se passa bien jusqu'à ce que je sente mon pied glisser. Hey ! Reviens là ! Je me sentis partir et ce n'est qu'un elfe qui m'attrapa par le coude qui m'empêcha de tomber.

« Hey ! Fais attention ! Tout ce coin est une patinoire maintenant ! J'espère que tu sais tenir sur tes pieds ! »

Il me poussa en avant et je me mis à tournoyer sur la glace. C'était génial ! Je savais patiner mais ici c'était juste parfait. Je me mis à glisser sur la glace avec un grand sourire.

Résume : Elen glisse sur la glace se fait rattrapé avant de patiner.

_________________
   
Merci River <3

Merci Sora        

Merci tous le monde pour tous les cadeaux!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bit...Witch !
avatar
Messages : 63
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 10:17

« - Et pourquoi tu participerais pas au concours Emma ? »

J’avoue, j’ai commencé à faire la gueule à ce moment précis de la soirée. Le directeur venait de faire son discours pompeux, moi, je m’étais déjà attaquée au punch, mais on m’avait tiré jusqu’à la piste de danse pour me faire danser avec les autres abrutis. Je me rappelais même plus de leurs noms, pour la plupart, mais traîner avec Emma Coven-Grimbergen devait les rendre particulièrement enthousiastes. Foutu Weekly à la con, je me vengerais.
J’avais choppé ma plus belle robe, et avait enfilé mes plus beaux talons. Même mes cheveux étaient bien coiffés, c’était pour vous dire. Bref, tout ça pour dire que je ne savais vraiment pas pourquoi je m’étais faite belle pour l’évènement, parce que personne ne m’avait invité au bal, et mes parents traînaient dans la salle, et du coup, ça me donnait envie de boire comme un trou. Bref, soirée de merde. Et bien sûr, ce putain de karma s’est finalement manifesté dans la débilité de mes potes.

« - Allez, t’es canon, tu vas gagner à coup sûr. »

A vrai dire, non, je n’étais pas canon. J’étais aveugle, vulgaire, et vu toutes les pouffes qui participaient, j’étais loin, à des années lumières même, de gagner ce foutu concours. Pourtant, ces cons-là m’ont poussé jusqu’à l’estrade, et je me suis retrouvée propulsée dans un monde inconnu : celui des connasses condescendantes qui se maquillent pendant des heures et qui lèchent des centaines de cul pour avoir le titre ridicule de « Miss ». Je vais pas le cacher, hein, mais je me maquille aussi, mais je suis pas un pot de peinture pour autant.

« - Oh, nous avons là une nouvelle participante ! Bienvenue parmi nous, mademoiselle … ?
- Emma.

Plus aimable, c’est difficile à faire. Une bande de blondasses que je connaissais pas ont gloussé, mais se sont vite calmé quand je me suis tournée vers elle, un sourire mauvais au lèvres. Je me serais bien barrée en mode « Fuck no » mais mes potes me regardaient en souriant. Super. J’ai encore un minimum de fierté, et bien sûr, je m’étais engagée à y participer. Pourquoi je suis aussi conne, déjà ?

« - Petits changements de dernières minutes, jeunes gens : ce défi se fera en couple. »

Bien entendu, là, c’était le moment où j’étais censée paniquer. Tandis que les pouffes faisaient monter leurs copains taillés comme des joueurs de rugby, moi, je restais plantée droite comme un piquet au milieu de l’estrade, figée par on ne sais quelle angoisse. Et à l’autre bout de la salle, mes parents. Rappelez moi où est l’alcool, déjà ?
Note à Vik:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26

Feuille de personnage
Présentation: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t321-anki-nolwenn-mikkelsen-la-renarde-qui-se-cherche
Boîte aux lettres : http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t330-j-aime-ecrire-et-recevoir-des-lettres-anki
Liens: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t329-les-relations-de-la-petite-fille
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Jeu 3 Nov - 11:41

Le bal … Je m'en était fait toute une joie mais maintenant … Après les événements qui c'était passé avec mon père et mon frère j'avais le cœur gros … Enfin … Mon amie Trine m'avait obligé à moitié à l'accompagner. Je voulais lui faire plaisir alors je l'avais laissé me déguiser en petite fée des violettes. Elle était elle même en fée des roses. Nous formions un joli coupe et on avait même décidé de danser. Comme quoi, seul Trine peut me faire sourire et rire même quand je ne vais pas bien. Bon ! Après le discours du directeur et une petite visite du buffet où certains avaient voulu prendre des photos avec nous, si si je vous jure. La musique m'avait donné envie d'aller danser. J'avais dont proposé à Trine d'y aller, ce qu'elle avait accepté mais elle était partie tout droit profitant d'un passage. Et moi … J'avais été bloqué par la foule et je l'avais perdu de vu. Maudite petite taille.

Un, deux, trois pas … Aïe ! Quelqu'un venait de me faire un croche patte volontaire ou non et je venait de m’étaler sur le sol et ma tête avait cognait par terre en faisant comme un coup de tonnerre. On me fixait. Non ! Non ! Stop  On ne me regarde plus ! J'étais rouge jusqu'aux oreilles et je luttai pour ne pas céder à la pulsion de me transformer en renarde. Trine m'en voudrait à mort.   Je me relevai donc timidement en me frottant le front sous le regard amusé de certaines personnes. Mais arrêtez de me fixer ! Je ne suis pas un animal de cirque. J'entendis un autre bruit de chute et me frayant un passage je vis un garçon par terre. Le pauvre ! Je m'approchai toute rouge et lui tendis la main pour l'aider à se relever. Ce n'était pas drôle de tomber !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 19

Feuille de personnage
Présentation: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t338-vikentiy-metanov
Boîte aux lettres :
Liens: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t348-liens-de-vik
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Jeu 3 Nov - 20:30

C’est dans un joyeux vacarme que nous sommes arrivés à la salle de bal, ma famille et moi. Famille nombreuse oblige, on n’allait pas jouer les discrets alors que ce n’est pas notre genre. En tout, 8 enfants et 4 adultes. Sachant qu’on a 5 gamins de moins de 13 ans là-dedans, le silence est définitivement mort. Y’a aussi trois ados ados entre 17 et 15 ans qui souhaitent parler sans être dérangés par les plus jeunes, alors on parle ENCORE PLUS FORT et ça saoule les parents. Bref, ma famille est au complet, et on ne s’ennuie pas. Sauf peut-être pendant le discours du directeur. Assez vite, les parents ont rejoint les autres adultes et notre petit groupe s’est dispersé. Lucas et moi sommes restés ensembles tandis que Louise, Rose, Emile, Axel et Alexia sont allés à la recherche d’amis. Charles, le fils du troisième mari de ma mère, semble s’être perdu quelque part. Cherchez pas pour le nom pourri.

Avec Lucas, on commence directement par LA chose essentielle dans un bal : le buffet. On discute, on mange, on boit. On rejoint un groupe de gens, y’en a que je connais, d’autres pas. Puis, le concours de « Miss » commence. Personne dans le groupe n’y prête vraiment attention jusqu’à l’annonce de dernière minute. Et encore, s’il n’avait s’agit que de l’annonce ! Il reste une fille, Emma, seule sur l’estrade. Elle s’est présenté avec tellement de délicatesse tout à l’heure qu’elle ne tardera pas à trouver un partenaire. C’est ironique. On en parle avec Lucas et les autres, plaisantant sur un défi complètement con pour la sortir de ce mauvais pas, et la plaisanterie devient sérieuse. Problème, on est deux à ne pas avoir de partenaire, donc deux à pouvoir réaliser le défis. Lucas n’a pas de partenaire, ne venant pas d’ici. Moi, j’ai… eu la flemme, oublié… J’étais pas très motivé pour chercher. Ayant une chance de dingue, je perds au pierre-feuille-ciseau.

J’arrive donc sur l’estrade, tel un héro à qui l’on devra une reconnaissance éternelle. Bien sûr, ce n’est pas du tout le cas. J’y suis allé seulement parce que j’ai perdu et que ça peut être drôle, et parce que je n’avais pas envie d’entendre les autres insister plus encore, critiquer, être chiant en somme. Ils vont déjà bien se marrer de me voir sur l’estrade avec elle. Je m’approche, détendu malgré la réputation que traîne cette fille.

« Saluut, je viens t’aider à sortir encore plus du lot, si ça te dit. »

Effectivement, je ne suis pas taillé comme un joueur de rugby et, j’ai pas trop l’air con (je crois).  Histoire de prouver ce dernier fait, je ne réponds pas au coucou de ma plus jeune sœur. Désolée, mais je dois avoir l’air un minimum crédible parmi les gens ici présents. Avoir l’air con semble important pour être accepté par la plupart des gens sur l’estrade, c’est triste. Je souris à Emma en reprenant la parole.

« Bon, j’te propose qu’on gagne. Histoire de dégoûter comme il faut les couillons à côté de nous. Et ne me demande pas pourquoi je suis là, je ne te demanderai pas pourquoi toi tu es là. Je m’appelle Vikentiy, au fait. »

Elle est peut-être pas motivée, mais quitte à être là, autant bien faire les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman de Fedelmid
avatar
Messages : 80
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Ven 4 Nov - 9:11

Ah ! Le bal d'Halloween ! Quel moment de repos pour tout le monde … MENSONGE ! Affreux mensonge ! Vous savez combien de cuisinier ont fait sauter des heures de sommeille pour que tout soit près ? À peu près toute les brigades ! C'est à dire plus de cinq cent cuisinier. Quelle idée d'inviter les parents … Heureusement que ce n’était pas ça tout les jours. Bon un peu mais quand même pas. Nous étions cinq cent cuisiniers pour faire trois à quatre repas par jours. C'était assez. J'avais juste dû apprendre à moins dormir et à bien répartir les tâches. Je n'avais que le dimanche pour me reposer et les vacances d'été. Après c'était au boulot. Heureusement que c'était quelque chose que j’adorai la cuisine. Enfin, ce soir j'allais fermer ma grande bouche de cuisinière et profiter de la soirée en compagnie de Sora. J'avais donc décidé de me faire belle. Ce n'était pas tout les jours qu'il sortait de sa tanière !

J'avais donc sortis une longue robe noir longue qui était fendu sur le côté droit et avec qu'une seule bretelle. Non, je ne cherche pas à draguer, j'ai déjà un copain merci. Mais c'est aussi la seule robe que j'ai alors … Enfin ! J'avais relevé mais lourd cheveux en un chignon complexe où j'avais glissé dedans des roses blanches. Pour le reste pas besoin de maquillage. Quand Sora était venu me chercher je l'avais complimentais sincèrement sur sa tenu tout en descendant avec lui en lui tenant le bras. Quoi de plus normal entre amie ? On s'était installé un peu à l'écart pour le discours du directeur et omble de la chance, j'avais réussi à faire danser Sora avec moi pour une danse. Oui, ceci est un exploit je sais. Sauf que petit soucis entre ami … À peine nous nous étions éclipse de la piste de danse que des bonbons nous étaient tombé dessus. Et j'avais beau essayer de les enlever rien n'y faisait. Encore une blague idiote de l'esprit de l'école … Je me tournais, autant que je le pouvais, vers Sora :

-Sora ? Tu as une idée pour nous débarrasser de ça ?

Je vis soudain des gens s'approchaient de nous avec un grand sourire … Aïe … La team des morfale … Bien connu de mes cuisine. Et dire que je n'avais même pas ma louche. Ils nous proposèrent de manger nos bonbons … Mmh … Sora ? Tu choisis … C'est embarrassant de devoir demander de l'aide à des gosses pour aider des adultes comme nous .

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50

Feuille de personnage
Présentation:
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Sam 5 Nov - 13:25

« Et un deux trois, et un deux trois et... »

C'est ce que je répétais avant de me casser la figure comme une vulgaire crotte pour rester poli.

Ouais, parce que bon.
S'éclater au sol, ça ne me fait pas respirer la joie.

Comment en suis-je arrivé là ? Remontons un peu les minutes et les heures.
Le grand bal avait été annoncé quelque temps plus tôt et je me rappelle de la joie que j'avais ressenti rien qu'en pensant à cela. La joie d'un enfant à qui on venait de promettre l'immense cadeau consistant à voir son super-héro préféré en réalité et non à la télévision. Oui, c'est vrai j'étais excité, énormément, ma joie était tout juste indescriptible et c'est toujours le cas voyez-vous ? Malgré l'exaspération prenant à une vitesse inconnu chaque petits recoin de mon esprit.
Où en étais-je ? Ah oui.
Joyeux comme je suis, l'idée de me faire élégant se créait en moi et se réalisa, me mettre sur mon 31, c'est ce que je fis. Un 31 plutôt décontracté pour tout de même arriver à danser. Et juste après cela, je me rendis très rapidement à la grande salle avec des camarades de ma classe, aussi enthousiastes que moi et me le prouvant en se chahutant sans relâches, drôle avoir ça l'était sauf lorsque l'on était un dommage collatérale. Néanmoins je gardais ma bonne humeur.
Puis vint le moment où l'on pu « s'éclater comme des petits fous » après que Chryseis, notre chère âme du lycée ait fini son discours, la musique résonnait, les cris de joies se firent et la salle sembla devenir beaucoup plus animés, quelques chose de beau à voir.

Au rythme de la musique, je me mit à danser sans faire attention à qui que ce soit, concentré sur moi-même et le bien-être que je ressentais en dansant et en souhaitant que ce moment dure éternellement en songeant « un deux... » Et LÀ ! On arrive à la fin de la rigolade. Je m'éclate au sol dans un bruit sourd à cause d'un inconnu s'amusant à faire des croches-pieds puisqu'une autre personne avait été victime de ce coup-bas, une fille à première vu. Prenons-le à la rigolade : il ou elle voulait me faire une petite blague, cool, j'accepte, mais dites-moi, on est pas le 1er avril, si ? Me voilà en train de rire comme un imbécile en me massant la tête, et dire que je n'ai jamais bu d'alcool, c'est clair que je n'en prendrai jamais vu mon état sans. C'est alors que je vis une petite main en ma direction. Je levai les yeux et vit une petite fille aux cheveux couleur flamme ayant collé au visage, un air innocent, fallait le dire : cette petite était adorable à première vu. Je pris sa main tout doucement et me relevait avec son aide avant de lui sourire et de m'épousseter.

-Hé bien, merci de m'avoir aidé, jeune fille.

Je l'observai un petit peu, sa tenue était celle de la jeune fille à terre. Je penchai la tête sur le côté.

-Tu vas bien toi aussi ? Je t'ai vu tomber.


Je devais l'admettre : je me sentais bien agacé. S'attaquer à des petites filles comme elle m'horripilait mais à un point élevé. Je parvins à garder le sourire tout continuant de m'assurer qu'elle allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 29
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Sam 5 Nov - 21:29

Mouvementé, Voilà comment sera ma soirée ce soir, combien de personnes ai-je donc rejeté ? Oui, car j’avais eu pas mal de demande, mais aucune envie de danser avec ces personnes non, moi, je voulais danser avec une personne qui n'avait aucun intérêt pour moi.

Puis vint le discours de Chryseis notre chère âme de l’école, et pendant ce temps, je profitais plus de ma tranquillité qu’autre chose, tranquillité qui prit fin bien vite quand le discours fut terminé, eh oui point positif, j’aurais eu la paix un certain temps, peut-être suis-je trop tendu alors que je devrais plutôt m’amuser, après tout, nous sommes au bal d’halloween.


La raison de mon comportement ? Peut-être mes parents se ventant d’être des stars, mais que fessaient-ils ici eux ?! Je ne leur avais pas demandé de venir, mais bon, ils sont là et après tout tant mieux j’ai moins de fans à mes pieds, donc plus de tranquillité.

Alors que je regardais les alentours, pour voir comment se déroulait à présent la soirée, après un discours fort long et des pluies de bonbons qu’allait nous réserver ce bal qui m’avait l’air bien amusant quand même.

Belle surprise alors que j’étais en pleine observation un professeur vint me voir et commencer à me parler, je ne comprenais rien pourquoi me parlait-il de licorne, mais je compris encore moins le sens de la conversation lorsqu’elle dériva vers les chats, que voulait-il me dire exactement, mais bon pas besoin d’explication, je le savais au final, oui, il puait l’alcool quoi de mieux que de se soûler un jour de fête et d’ennuyer ses élèves avec des discours incompréhensibles, ouais cette soirée était vraiment magnifique oui vraiment pourrie, horrible, de plus je vis de loin mes parents se moquer.

Que faire, je regardais à droite, à gauche, recherchant une personne ayant la capacité de m’éloigner de ce professeur qui commence a vraiment devenir lourd à la fin !

"Franchement, je suis censé faire quoi dans ce genre de situation moi hein ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Charmant
avatar
Messages : 59

Feuille de personnage
Présentation: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t103-vous-avez-besoin-d-un-prince-charmant-voici-dimrost
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Ven 11 Nov - 11:38

J'avais mis du temps à me préparer. Pas parce que le costume était complexe, ça non. Juste que j'essayais de faire en sorte qu'il soit parfait. J'étais costumé en majordome. Alors costume trois pièce avec le gilet noir par dessus la chemise blanche mais sous la veste noire, chaussures vernis, pantalon noir, gants blancs, et cravate coincé dans le gilet. Et surtout : le monocle ! J'avais noué mes cheveux en un long catogan qui me tombait jusqu'à mes reins. Je les avais noué avec un ruban blanc. Bon … J'étais ridicule mais si je pouvais faire rire Ellanna … C’était le plus important. J'avais même la veste en queue de pie. J'allais faire mourir de rire mon petit oiseau. J'arrivai à l'heure devant sa porte et lorsqu'elle ouvrit m'inclinais devant elle tout en lui proposant d'un ton ampoulé de la mener jusqu'au lieux des festivités.

Je lui tiens le bras donc jusqu'à la grande salle, une main sur la sienne ainsi que pendant tout le discours du directeur. Et avant même d'avoir pus faire un pas pour aller chercher des petites choses à grignoter pour Ellanna, une nuée de jeunes filles elfique ou non, m'entourèrent en me demandant de danse avec elle. Chose que je refusai à toute sans aucune exception. Je finis par revenir avec deux verres et une assiette de petits four à grignoter. C'était plus pour moi que pour Ellanna mais bon … Si elle pouvait manger … Enfin …

On resta posé ensemble dans un coin de la salle quelques instants avant que je ne penne la main d'Ellanna en lui proposant d'aller danser. Une fois qu'elle fut d'accord et qu'on commença à se diriger vers la piste une troupe de gamin se jeta sur nous en nous réclamant des bonbons. Ils étaient visiblement déguisé en indiens. Ils étaient tellement nombreux que je ne savais plus où donner de la tête si bien que … Je finis ligoter sur une chaise aux côtes de mon amour et d'une autre personne … … Euh … Comment allais-je nous sortir de là ? Bonne question …

_________________
Dimrost Gwaew - 115 ans - Dragsmir - Propriété privée d'Ellanna. Ne pas toucher sous peine d'avoir deux voir trois cadavres sur les bras merci de votre compréhension.

Spoiler:
 


Dernière édition par Dimrost Gwaew le Ven 11 Nov - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 60

Feuille de personnage
Présentation: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t293-knowing-what-it-feels-like-to-be-in-pain-is-the-reason-why-we-try-to-be-kind-to-others-soren-mikkelsen
Boîte aux lettres :
Liens: fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t296-friends-are-family-you-choose-soren-a-mikkelsen
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Ven 11 Nov - 13:24


❝ Le  Bal  d ' Halloween ❞


J'étais fatigué. Vraiment.
Ma semaine avait été tout bonnement horrible, entre la réunion parents-professeurs, la découverte d'une petite soeur et la révélation que mon père n'était pas mort mais m'avait simplement abandonné. Que contrairement à ce que j'avais toujours pensé, il y avait quelqu'un qui aurait pu m'aider, et faire en sorte que les choses ne tournent pas si mal. Mais quelqu'un qui n'avait rien fait, qui ne m'avait même jamais envoyé aucun signe de vie. A part maintenant, pour me demander de récupérer ma "petite soeur" et m'occuper d'elle dès que nous quitterions Fedelmid.
Comment m'occuper de quelqu'un quand je ne sais déjà pas m'occuper de moi-même ? La faire venir chez moi n'était franchement pas l'idée du siècle. Mais rien n'était bon de toute manière dans cette situation. Je n'avais aucune idée de comment j'allais expliquer cette histoire à ma mère, et d'ailleurs je n'avais aucune envie d'y penser.

Je devrais être hors de moi, prêt à hurler et à tout casser; mais la rage et la colère n'avaient jamais été des moyens d'expulser mon mal-être. J'étais plutôt du genre à garder ça pour moi, et c'était exactement ce qui se passait maintenant. J'en avais conscience vous savez ?
Je n'étais pas en colère, ni même abasourdi. J'avais eu du temps pour intégrer cette idée. Quelques jours autrement dit. Et maintenant je me sentais juste... vidé. Exténué, incapable de réagir. Je ne voulais pas penser aux problèmes, qui allaient découler; alors je préfèrais détourner le regard et penser à autre chose. Ce soir, c'était le Bal d'Halloween, et je voulais profiter de cette soirée. Quand bien même je savais au fond de moi qu'il y avait peu de chances que je parvienne à me changer les idées. Malgré tout, je continuais à essayer. Stupide persévérance. Stupide fuite.

J'avais pensé à me déguiser ce soir, pour respecter à la lettre cette fête d'Halloween. Mais avec les derniers évènements, il semble que ma bonne résolution soit passé à la trappe... Et dans les faits, je ne suis guère étonné de ne plus avoir pensé à me rendre à Altreïa. De fait, j'étais habillé aussi élégamment que ma maigre garde robe me le permettait. Enfin, je gage que ma chemise blanche et mon noeud papillon feront l'affaire, même si ce n'est pas la grande classe. Ce n'est pas comme si quelqu'un allait danser avec moi de toute façon.
Je fus arraché à mes sombres pensées par la voix ferme du Directeur, qui prononçait le discours d'ouverture du Bal. J'écoutais sagement, malgré le manque d'intérêt que ses paroles avaient pour moi; et tournais les talons sitôt ses derniers mots, tandis que les buffets se couvraient de mets. La foule s'activa soudainement, et je me retrouvai compressé en son centre, bousculé de tout part; jusqu'à ce qu'une épaule plus frêle vienne s'entrechoquer contre la mienne. Je tournais la tête dans cette direction, un léger agacement affiché sur mes traits, et me figeai en reconnaissant l'adolescente qui m'était rentré dedans. Cela semblait également être son cas car son visage pâlit légèrement, avant qu'elle ne détourne le regard. Je fixai ses yeux clairs, les mêmes que la dernière fois que je l'avais vu, ses cheveux maintenant plus soignées; ses épaules joliment dénudés. J'avais envie de lui parler. La voir ainsi faisait remonter de vieux souvenirs, et me donnait envie de me confier. De pleurer sur mon sort, de lui conter tous les problèmes que j'avais, juste pour un soir. J'allais ouvrir la bouche pour la saluer, mais elle me devança bientôt; lâchant un faible "Salut Mikkelsen."
L'air se coupa dans ma gorge et j'abandonnai l'idée de parler, scellant mes lèvres. Ca faisait mal. Ca brûlait, droit au coeur. Mikkelsen... A quoi m'attendais-je exactement ? Elle m'avait dit que c'était fini pourtant. Alors pourquoi cette douleur dans ma poitrine, ce coup à l'estomac; cette espèce d'aiguille incandescente dans ma gorge. Je sentis confusément des larmes essayer de brûler mes yeux, et fit de mon mieux pour reprendre contenance. Je déglutis, doucement, discrètement, sans la lâcher du regard; pour finalement lâcher sur un ton neutre et emprûnté.

- Bonsoir Lily.

Son regard se détacha un peu plus du mien, gêné, et elle se tortilla devant moi sans trop savoir quoi dire d'autre. Un appel derrière elle lui donna finalement l'occasion de s'esquiver qu'elle espérait tant; et elle sauta sur l'occasion. Elle tourna rapidement les talons avec un signe de main, auquel je répondis par un léger sourire faux, mais que j'espérais convaincant.
Ca faisait mal. Je savais que c'était fini, et pourtant ça faisait mal.
Ma respiration hachée reprit doucement, et l'air rentra à nouveau dans mes poumons; alors que juste pour un instant je laissais ma tristesse s'afficher sur mon visage. C'était douloureux. J'aurais voulu lui dire toute ma douleur, lui confier combien les choses empiraient pour moi... Mais elle ne voulait pas me parler. Elle ne voulait plus voir la misère qui m'accablait encore, tandis qu'elle en était sortie. Elle voulait oublier.
Elle voulait m'oublier.
L'eau salée des larmes brouilla légèrement ma vue et je pris une longue et profonde inspiration, tentant de passer outre. Pas ce soir. Je savais que ça allait être difficile; mais ce soir je voulais que les choses aillent bien. Je ne voulais pas penser à tout ce qui dérapait dans ma vie, je voulais profiter un peu de cette joie ambiante, si particulière à la fête des enfants. Je voulais redevenir un peu ce joyeux Velockis que j'étais en arrivant ici.

Je ravalais ma douleur de plus tôt, comme une bile désagréable qu'on refuse de cracher, puis partait dans l'autre sens; refusant de m'attabler au buffet pour grignoter près d'elle sans pouvoir lui adresser la parole. Mieux valait que je me change les idées ailleurs.
La fête était bruyante d'agitation, et ma douleur reflua lentement, alors que je me laissais porter par la joie et les cris des élèves présents. Tout le monde semblait bien s'amuser, et en un sens cela me mettait de la baume au coeur. C'était encore en les imitant que j'avais le plus de chance de me détendre. Je fermais doucement les yeux, entendant les rires alentours et laissant mes épaules se détendre, mon coeur se débarasser de cette douleur lancinante qui le compressait. Je commençais à peine à apprécier cette clameur légère qui encombrait la salle qu'un violent coup d'épaule manqua de me faire perdre l'équilibre. Un bref grognement me fit aussitôt relever les yeux vers un groupe de Dragsmirs, d'à peu près mon âge ou un an de plus, et qui me fixait d'un air peu amène. Surtout leur chef en réalité, qui faisait passer son regard de son épaule - où son costume était légèrement plié - à ma figure légèrement abasourdi; ses sourcils se fronçant un peu plus. Et alors que les quatre ou cinq élèves ramenaient leurs regard perçants, et apriori plutôt mécontents sur moi; je cherchais à reculer doucement, en déglutissant. Et alors qu'ils commençaient à râler bien haut, arguant que j'avais fait exprès de les bousculer, et qu'en plus j'étais habillé comme un sac, je commençais à désespérer. Pourquoi est-ce que je ne pouvais jamais être tranquille ?
Bon dieu, si tout ça était une question de karma, je devais avoir fait quelque chose de vraiment pas correct dans une vie antérieure.

Résumé:
 

_________________





❝ J'suis pas bien dans
ma tête, maman ❞

Je perds l'équilibre, sur mon triste manège; sous le soleil d'été, je vois tomber la neige; on n'se moque plus de Dieu, quand les peines nous assiègent.
Si l'espoir meurt, pourra t-il renaître ? × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Propriété privée
avatar
Messages : 90

Feuille de personnage
Présentation:
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Sam 12 Nov - 18:44

Il aurait préféré ne pas venir.
Il aurait préféré ne pas venir, parce que ça grouillait de monde.
Il aurait préféré ne pas venir parce qu’il était fatigué.
Parce qu’il était malade.
Parce qu’il ne voulait pas, tout simplement.
Afin de faire plaisir à Irina, il l’avait accompagné au bal parce qu’elle voulait voir tous les beaux costumes des autres élèves. Elle portait une robe en dentelle pastel, les cheveux lâchés sur ses frêles épaules, et lui même portait un pantalon noir serré avec une paire de bretelle et un nœud papillon de la même couleur, sur une chemise blanche. Il avait mis cinq minutes à tout mettre, elle en avait mis une demi-heure. Les filles, s’était-il alors dit en soupirant. Samira accompagnait son frère au bal. Ils étaient magnifique, tous les deux, comme recouverts d’une aura scintillantes, et ils attiraient les regards par leur simple présence. Lui, il se fondait dans la masse, avec sa sœur en fauteuil roulant. Elle lui avait demandé si il ne préférait pas qu’elle se transforme en loup ; au moins pourrait-elle marcher, mais Anarchy savait pertinemment qu’elle voulait mettre sa plus belle robe pour ce soir. Il l’amena directement au buffet pour qu’elle puisse prendre un verre d’eau, et se mirent à une distance raisonnable de la foule, écoutant d’une oreille distraite le discours de leur directeur mais se concentrant sur le décor de la salle. C’était magnifique, il n’y avait pas dire. Quand le directeur eut fini de parler, il revint à sa place, et ce fut le signal pour les élèves et invités que le bal pouvait commencer. Très vite, Irina attira les gens, et sa bonne humeur contamina un groupe de jeunes Ignimortis qui eurent grand plaisir à parler science avec elle. Peu enthousiaste à l’idée de rester avec elles, il attendit un signe de la part de sa jeune sœur pour le libérer de ses fonctions de gardien. S’il se passait la moindre chose, Irina savait se défendre. Elle ne manquait pas de courage.

Flâner autour du banquet ne fut pas une option, il y avait une sorte de trafic de boissons, et il ne désirait pas se retrouver dans une position compromettante. Il fit le tour de la salle, observant les valses s’enchaîner, les couples s’embrasser, et il se sentit encore plus nauséeux. Les souvenirs douloureux s’entassaient, et il ne voulait plus y penser. Penser à lui. C’était trop dur. Et tandis qu’il laissait les pensées affluer sans parvenir à les contrer, il perçut le bruit d’une dispute houleuse. Curieux, ou juste pensif, il se tourna vers la source de bruit. Un groupe de Dragsmir, une autre personne caché par ces derniers, et les paroles cassantes du chef de bande. Il ne voulut pas s’en mêler, peu intéressé par un conflit qui pourrait le fatiguer encore plus, mais quand il vit que la pauvre victime n’était autre que Mikkelsen, il se senti responsable de lui. Il était son camarade de maison, et un membre de son club, il ne pouvait plus vraiment ignorer le conflit. D’un pas assuré, mais discret, il se planta derrière eux, un regard froid vissé sur la tête du plus grand, celui qui parlait à son ami. Ami ? L’étaient-ils vraiment ? Il n’avait pas le souvenir d’avoir été proche de lui une fois dans sa vie, mais après tout, ne pouvait-il pas le devenir plus tard ? Les mains dans ses poches, il observait le chef de bande de ce même regard vide, terrible, cet océan d’amertume et de jugement. Il arborait pourtant un sourire réservé, gardien de promesses dangereuses qu’il pourrait proférer à leur encontre. Il n’y était pas obligé, mais la vue d’un ‘‘ami’’ menacé ne lui plaisait pas. Et pourtant, il n’était pas de nature belliqueuse.

- Bonjour bonjour … Je ne vous dérange pas, j’espère ? J’aimerais récupérer mon partenaire de bal.

Mensonges. Que des mensonges. Il ne savait faire que ça. Mentir à tous bouts de champs. Pour ne pas inquiéter, pour ne pas avoir à voir la vérité en face. Ou juste par habitude. Il voulait contourner le problème, cette fois, sans violence. Il savait se défendre, mais Mikkelsen ... ? Il ne voulait pas attirer les surveillants à leurs encontre, ni l’attention des autres. S’il pouvait régler ça de manière intelligente, il ne s’en priverait pas.

Son sourire se fit plus marqué.

Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 15

Feuille de personnage
Présentation: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t277-doucement-tranquillement-tu-tomberas-doucement-tranquillement-tu-sombreras-la-destruction-est-maitre
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Jeu 17 Nov - 4:00







Titre



Ft. Lily






“Il a été dit que l’Homme est condamné à la liberté. Mais quelle liberté naît du piège illusoire créé par un esprit déchiré ? Je ne suis pas libre, mais j’en demeure condamné ” - Exyas


Les yeux qui s’ouvrent douloureusement sur une nouvelle journée, et le coeur qui se referme davantage. Il ne voulait pas vivre encore, passer au travers de ces quelques minutes, ces quelques heures, car pour lui, c’était bien plus que de simples interminables heures. C’était une barrière. À quoi ? Il n’en savait rien. Ce n’était rien d’autre qu’un mur qui se dressait entre lui et un mystère qui le tentait, auquel il aspirait. Pourquoi ça devrait lui tenter, lui, de se lever, d’aller en cours et puis, de terminer par un bal ? Un Bal d’Halloween… était-il le seul à trouver ça ironique ? Quand la destruction règne partout, fêter une célébration qui marque une frontière entre deux mondes, vivants et morts, où le mal peut sans problème régner, n’était-ce pas là complètement ridicule et contradictoire que la part des professeurs qui cherchaient inlassablement à les garder sur un chemin jugé comme droit et bon. Exyas observa le plafond de sa chambre, sans mot dire, les yeux dans le vague, ses pupilles tenant de celles du renard complètement rétractées. Soupir désespéré. Il devait vraiment se lever ? Il n’en avait guère envie. Aller quelque part où on s’entend de lui à ce qu’il se montra social ne lui disait rien qui vaille et ne venait point lui fournir cette motivation dont il aurait eu de besoin pour sortir de son lit.


Plusieurs minutes passèrent ainsi dans une profonde inertie. Exyas finit par cligner des yeux et s’asseoir, défaisant encore plus les draps de son lit. Un petit râle impatient et angoissé s’échappa de sa gorge tandis que dans son esprit les événements commençaient déjà à se précipiter. Même pas capable de se lever correctement ! De colère, il serre les poings et il clame à ce qui est venu déchirer le silence de se taire. Par chance, il n’entendit aucune réplique. Néanmoins, cette angoisse restait tapis au fond de son être, rendant sa respiration davantage ténue. Ce n’était pas grave, après tout, puisque l’hybride avait l’habitude de ne pas respirer beaucoup, c’était même devenu normal, journalier. Il n’y prêtait plus attention. Il s’étira alors, le regard toujours fixé vers le plafond, avant de le ramener vers sa chambre qu’il devait partager. Oh, vu le temps qu’il passait dans cette petite pièce, il ne croisait pas souvent son colocataire et ça lui allait ainsi. Exyas n’aimait pas la compagnie et la fuyait même, préférant la solitude à bien des égards. La solitude était dure, mais elle ne jugeait pas. La solitude était dure, mais elle ne tentait pas de connaître la personne qu’elle accompagnait et vu son état, il valait mieux qu’on ne tente pas de le connaître. Davantage lorsque son esprit s’enraillait et que la destruction devenait son unique but. Souvent, en somme. Il croisa ses bras et les serra contre sa poitrine, son coeur en feu. Cet incendie incompréhensible de sentiments enfouis et incinérés. Il ne voulait plus ressentir. Plus jamais ressentir. Ne plus ressentir de haine envers cet être ignoble qui n’a jamais su, depuis la mort de sa mère, comprendre la détresse d’un enfant.


Il franchit la petite distance qui le séparait de sa commode et ouvrit le tiroir, le premier en partant du haut, là où il serait à même de trouver les vêtements nécessaires pour la journée et la soirée. Hors de question, d’ailleurs, qu’il ne songeât une seule seconde à s’habiller chic pour le bal. Il irait avec les vêtement qu’il aurait mis toute la journée, aucune raison de prendre son temps afin de faire un effort sà ce niveau. Ça ne corresponderait pas du tout à Exyas, après tout et ce serait se demander s’il faisait de la fièvre de le voir vêtu d’habits propres, de célébration. Il secoua la tête et se recentra sur les choses qu’il devait faire cette journée-là, n’oubliant pas de prendre une veste au passant pour marquer les multiples marques sur ses bras, autant cicatrices que marques de piqûres. Il n’oublia point de prendre le petit carnet noir avec lui en sortant de sa chambre.


[...]


Déjà cette soirée ? songea avec amertume l’hybride, les traits tirés et les cernes apparentes. Il soupira et décida tout de même de s’y rendre. Pourquoi pas, après tout ? Il aurait peut-être même l’occasion de s’amuser un peu… une catastrophe pendant un bal rempli d’élèves, ne serait-ce donc pas amusant ? Il jubilait déjà rien qu’à la simple pensée ‘un tel acte répréhensible, mais oh combien satisfaisant.. Pas même capable d’arriver à l’heure ? Il y a certaines personnes qui demeurent pathétique, faut croire… Murmurant un ta gueule inaudible, Exyas entra avec appréhension dans la grande salle. En effet, les festivités semblaient déjà commencées, mais il n’était pas forcément le plus ponctuel. Ni même le plus sérieux. Son regard presque effrayé observait les élèves dansant, s’amusant, et il s’en allait faire demi tour lorsqu’on lui attrapa la manche avec une force qui le fit grimacer, blessures récentes après tout. Il fût ainsi traîné au travers de la salle jusqu’au bar, du moins lui semblait-il, tandis que le professeur, car c’en était un,débitait des choses sans cesse et sans sens. Lorsque l’homme acheva de parler, Exyas crût sa libertée retrouvée, mais l’enseignant ne lâcha pas sa manche et par extension son poignet. Au contraire, il se mit à parler avec une demoiselle. Cette dernière semblait également désespérée, exaspérée et elle murmura quelque chose qui ressemblait à une demande d’aide. Ceci dit, elle ne semblait pas l’avoir remarqué derrière l’enseignant. Il s’approcha le plus possible de cette jeune femme dont il ne connaissait pas même l’identité.




On pourrait peut-être glisser un somnifère dans son verre ? Quelqu’un en a ? Je suppose qu’il est interdit de se servir de la magie contre un prof… lança-t-il en espérant être entendu que par cette femme.
© Codage par Neph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reporter de l'extrême
avatar
Messages : 155
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Jeu 24 Nov - 21:29

Asmodan n’était pas décidée à aller au bal pour le moins du monde. Le fait d’avoir non seulement retrouvé ses parents, mais en plus d’avoir la possibilité de quitter pour de bon son Enfer personnel, la rendait malade. Elle ne voulait pas se réveiller un matin et se rendre compte qu’elle avait rêvé. Encore une fois. Elle avait rêvé de ses retrouvailles de nombreuses fois, et maintenant qu’elle y était, refusait d’y croire. Alors aller au bal était le cadet de ses soucis ; elle y allait cependant pour faire acte de présence, et aussi parce qu’Eejil serait sa cavalière. Tout simplement.
Asmodan n’aimait pas les robes : pour ainsi dire, elle ne s’y sentait pas à son aise, et c’est pour un smoking noir qu’elle craqua une semaine plus tôt aux soldes d’Eternia. Nœud papillon, chemise parfaitement repassée et le reste du costume aussi parfait que possible. En tant que présidente du club journalisme, elle se devait d’être sur son 31 un jour de bal où toute l’école serait réunie en une seule salle. Et elle en aurait, des choses à raconter pour le mois prochain.
Le discours du directeur était légèrement ennuyant, et seule la présence d’Eejil compensait le reste. Elle était magnifique, comme d’habitude. Lorsque Chryseis fit pleuvoir une nuée de bonbons pour clore le monologue, quelques morfales se jetèrent sur les sucreries, bousculant d’autres élèves pour attraper la nourriture au vol. Dany reconnu entre autre quelques membres du club cuisine. Cela ne l’étonnait même pas.
- On va prendre un verre ? Y’a trop de gens sur la piste de danse.
Mais elle ne laissa pas le temps à la blonde de répondre, et l’entraîna vers le buffet avec un vague sourire. Comme d’habitude, les cuisiniers, surtout Jess Hayton en fait, s’étaient surpassés pour offrir des plats et des boissons.
Il y avait un énorme bol de punch au milieu, et c’est ce qui attira l’attention de la brune en premier. La boisson était d’un vert pomme si vif qu’il en faisait presque mal au yeux, mais on ne pouvait pas avoir une vue d’ensemble sur le bol car deux élèves étaient penchés dessus pour se servir. Lorsque Dany, tirant toujours Eejil derrière elle, arriva au niveau de la table, les deux autres se retournèrent vers elle avec un sourire malicieux et disparurent dans la foule peu de temps après.
- T’en veux ?
Mais toujours distraite par les quelques pensées qui obstruaient son cerveau, elle n’écouta pas la réponse de sa blonde, et se servit un verre avant d’en servir un autre pour Eejil.
- A la tienne !
Et elle avala une longue gorgée pour conclure ses mots.
L’instant d’après, une surveillante vint vers les tables, tirant par les oreilles les deux énergumènes qui s’étaient penchés sur le punch quelques minutes plus tôt.
- Ne touchez surtout pas au punch ! Ils ont versé une poudre Shuffle dedans. Est-ce qu’il y a quelqu’un qui en a bu ?
Asmodan regarda son verre, puis celui d’Eejil avant de relever la tête vers la surveillante.
- Et merde.
C’était donc ça, ces petits picotements douteux.
Elles n’en avaient plus que pour quelques secondes.
- Wow, heu, attendez, ça fait quoi cette pou…
Elle n’eut pas le temps de terminer qu’un froid lui étreignit les entrailles, puis ce fut le noir complet pendant quelques secondes qui semblèrent durer des heures. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, Asmodan remarqua que le sol était nettement plus bas qu’elle ne l’aurait pensé. Elle tourna les yeux … Et se retrouva face à elle même.
- AAAAAAH !
- Bon, fit la surveillante, le point positif, c’est que vous n’êtes que deux à y avoir goûté. Le point négatif, c’est que ces deux crétins ne savent pas combien de temps ça va durer.
Voilà qu’elle squattait le corps d’Eejil.
Non mais quelle tragédie.
Quelle …
- Désolée, mais j’ai toujours voulu faire ça.
Et Asmodan jeta un coup d’œil dans le décolleté de sa copine.
- Oh, je les pensais plus gros.
Si elle ne se prenait pas de gifle dans les trois secondes qui suivraient, elle était chanceuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 131

Feuille de personnage
Présentation:
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Sam 3 Déc - 15:02



Le Bal d'Halloween


Askja tira un peu sur la cravate impeccable qui enserrait son cou, et jeta un regard légèrement boudeur à l'homme de grande stature qui se tenait derrière lui. A la vue de sa mine déconfite, celui-ci laissa un sourire amusé étirer les traits de son visage, avant de lui indiquer l'estrade d'un faible signe de tête. Le jeune laissa son regard traîner un peu sur son père adoptif, avant de se remettre à fixer l'estrade d'un air absent et ennuyé. Sur celle-ci, le directeur était occupé à prononcer un discours quelque peu grandiloquent, qui lui donnait envie de dormir plus qu'autre chose. Déjà qu'il n'était pas encore certain de pourquoi il était venu à ce Bal... Si en plus ils trouvaient le moyen de lui tenir la jambe pendant des heures avec un fichu discours préparé, il allait quitter les lieux plus vite que prévu !
Mais heureusement pour notre petit Askja, le directeur ne les retint pas trop longtemps, et il leva bientôt son verre pour ouvrir officiellement le bal. Avec un hurlement de joie contenu, le première année se retourna vers sa famille pour demander l'autorisation de s'esquiver. Il ne les détestait pas mais... Il était encore mal à l'aise avec son père adoptif, et n'éprouvait pas grand chose pour sa femme. Celle qui s'était auto-proclamé sa grande soeur était... Calme, gentille supposait-il ? Mais il ne savait pas comment agir avec elle. Quand au petit dernier de la famille, l'enfant d'environ 7 ans lui donnait plus souvent envie de l'étrangler qu'autre chose, à sans arrêt courir partout. C'est pour toutes ces raisons qu'il prit la poudre d'escampette dès que l'homme lui en eut donné l'autorisation, ignorant avec un léger pincement au coeur la grimace déconfite qu'il arborait avec sa fille. Il n'avait rien fait de blessant...

Ruminant légèrement malgré tout, Askja se faufila au travers de la foule vers les buffets sur la gauche qui étaient recouverts de sucreries et de boissons du même acabit. Bien qu'il se donnai de grands airs, il avait un faible (ou plutôt un fort en l'occurence) pour tout ce qui était sucré, et surtout chocolaté. Et même si il ne l'avouerait jamais haut et fort, c'était une des raisons pour lesquelles il aimait cette fête d'Halloween - bien que le fait qu'on puisse se bâfrer de sucreries pour fêter les morts était un sacré non sens -.
Aussi, tout concentré sur sa tâche de dévorer des yeux - et pas seulement des yeux d'ailleurs... -, il n'entendit pas les premières exclamations des élèves autour de lui; pointant le coin des sucreries où il se trouvait. Et c'est seulement lorsque le souffle caractéristique d'un sort en pleine activation le poussa vers l'arrière que le première année se retourna vivement, juste à temps pour voir un groupe d'Idesyams légèrement plus âgés finaliser leur incantation et la balancer dans sa direction.
Ses yeux s'aggrandirent rapidement d'horreur, craignant les conséquences que pouvait avoir un sort lancé en ce maudit - tiens il avait changé d'avis ? - jour de sorts et de sucreries. Parce qu'il se doutait bien que ce n'était pas pour faire apparaître plus de bonbons qu'ils s'étaient décarcassés.

Le décoiffé frissonna légèrement au passage du sort et se sentit chanceler, alors que son corps le brûlait de toute part. Cela ne dura cependant que quelques instants et il secoua vivement la tête pour s'arracher à ses mouvements titubants lorsque la sensation passa. Il fronça légèrement les sourcils en se rendant compte qu'il ne se sentait pas vraiment... changé. Askja tourna alors sur lui-même, cherchant les conséquences du sort et sentit son sang se glacer lorsqu'il comprit. Lui qui était déjà très petit, il avait rapetissé, gagné en longueur de cheveux et... En bref on avait féminisé l'androgyne. Un léger glapissement horrifié lui échappa avant qu'il -ou plutôt elle- ne se jette à la poursuite des farceurs à qui elle devait cette horrible blague. Elle fut cependant interrompu dans sa course par le cri peu viril d'un grand adolescent blond, qui la bouscula en se mettant à courrir à toute vitesse dans la même direction que lui. Askja le repoussa vivement, avec toutes les maigres forces qui lui restaient, et lui jeta un regard furibond en se rendant compte qu'elle avait perdu la trace du groupe d'Idesyams par sa faute. Un rictus tordit son visage et elle siffla bassement, hors d'elle.

- C'est quoi ton problème ? On les a perdu à cause de toi !

Il n'avait plus aucun doute désormais : on venait de lui pourrir sa soirée, et même la horde de sucreries éparpillées sur les buffets ne pourrait tenir la comparaison.

_________________


Askja Skädi Elendil
Maybe it's hard, or painful. But after you're ended it, there's nothing. Just the end.
Suicide doesn't take away the pain, it gives it to someone else. BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 6
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Sam 3 Déc - 18:53

Mais c'est quoi
cette école de fou ?!



Ce soir-là, un bal avait lieu au sein de l'école de Fedelmid. Le bal d'Halloween. Wouaw. Heureusement que le déguisement n'était pas obligatoire. Ça aurait été le comble du ridicule. M'enfin, pour les hybrides il aurait simplement fallu qu'ils se transforment. Rien de bien compliqué.
Ah.
Je ne suis pas un hybride, c'est vrai.
Bon.
De toute façon, il était un peu tard pour m'en rendre compte puisque j'étais déjà dans la salle et que j'avais déjà mon déguisement de pingouin. Oui, de pingouin. Je me sentais un peu serré dedans et à vrai dire, ça me collait à la peau sans pour autant me réchauffer. J'arborais une magnifique large tache noire au milieu du buste sur un fond blanc entouré d'une belle couleur tout aussi noire que la tache. es pieds me semblaient plats et j'avais l'impression qu'ils collaient au sol. Et ce n'était peut-être pas qu'une impression. Mais qu'est-ce qui m'avait pris de me déguiser de la sorte ? Ce que j'aimais tout particulièrement dans cet accoutrement était les très belles touches de doré ornant mon beau visage. Doré accompagné de beaucoup de blanc, d'un peu de noir ainsi que de certains reflets bleutés. Tout était parfaitement réaliste.
J'étais magnifique.
Tant de splendeur, cela en devenait étouffant.
Mais en arrivant, j'avais très vite été calmé.
La musique m'ennuyait. En fait, je restai sceptique quant au choix de la musique. C'était des jeunes que nous avions là. Pourquoi la musique était-elle si lente ? Si affreusement douce ? Ahlala. Ne connaissent-ils donc pas la musique forte ? Celle qui vous fait danser une nuit entière ? Celle qui vous fait crier de joie sans que jamais vos jambes ne se dérobent sous votre poids fatigué ? Ne connaissent-ils donc pas l'euphorie procurée par cette musique diablement rythmée ?
Apparemment non.
Bon. Il allait vraiment falloir que je trouve matière à ne pas m'endormir.
Je me serais bien moqué des tous ces élèves aux airs mal à l'aise avec leur famille mais je n'étais pas vraiment mieux qu'eux réunis. Mon père me haïssait et me mettrait volontiers un coup de batte de baseball enroulée de barbelés dans la face et ma mère ne voulait de ma personne que ce qui faisait de moi un homme.
Vive la famille hein.
C'est pas nous qui allions nous réunir autour d'un feu et d'une bonne grosse raclette bien chaude pour le réveillon de Noël. Ah ça non. En fait, s'ils s'étaient pointés ce soir-là - et bien heureusement ça n'était pas le cas - nous aurions pu remporter le prix de la famille la plus Halloweenesque de tout le pays. Non, mieux. De l'univers tout entier. Et je n'ai même pas l'impression de verser dans l'hyperbole.

Soudain, alors que je commençai à sombrer dans des pensées bien sombres, j'entendis un cri non loin de moi. Le temps de me retourner, je ne pus qu'apercevoir une bousculade et une petite elfe assez jolie - loin de moi toute pensée déplacée - se mettre difficilement en jambe pour patiner de manière gracieuse. Bon d'accord. Une patinoire. Pendant un bal. Pourquoi pas ?
Je n'eus même pas le temps de me remettre de cette surprise, qu'une annonce se fit entendre. Une nouvelle participante au titre de reine du bal. Allons bon qui était encore cette pouffiasse superficielle et sans personnalité ?
Okay. Je crus bien faire une crise cardiaque.
La nouvelle participante n'était autre que ma fournisseuse, Emma Coven-Grimbergen.
Le monde ne tournait plus rond.
Plus du tout.
Et maintenant voilà qu'un dragon rejoignait la Felissis.
L'univers était foutu.
Ceci en était la confirmation.
Ensuite il y eut un petit bruit quelque part devant moi, sur la piste de danse. Ah, bien. Les croche-pattes commençaient. Pauvre petite fée. Elle était tombée dans un endroit où elle n'aurait pas dû voleter. Les autres sont sans pitié.
Je voulus aller voir l'une de mes trop nombreuses collègues, Jess Hayton, la célèbre cuisinière qui n'a jamais supporté aucune critique sur sa nourriture. Quelle susceptible ! Cependant, je n'eus pas l'occasion d'aller lui adresser plus de d'un mot. Le temps de dire "Eh..." qu'un regard noir de la part de l'infirmier le plus grognon, encore plus qu'un ours en manque de saumon, me cloua sur place. Aussi, j'éclatai d'un rire lorsque le joli petit couple mal accordé, se fit assommer de bonbons. Cela aurait aurait peut-être le mérite d'adoucir le caractère de notre cher Sorayel Stark.
Un peu perdu dans mon éternelle solitude, j'avisai un professeur. Grave erreur. Je ramenais mon pied contre l'autre, bien décidé à ne pas aller le voir ni à aller sauver la demoiselle en détresse qu'il importunait. Un adulte responsable complètement ivre. D'accord. Dis comme ça, on peut le concevoir.
Un chaperon aussi bourré que l'on peut imaginer l'être, ça, ça le fait moins.
Je me détournai de la scène en faisant mine de n'avoir absolument rien vu du tout et je me dirigeai d'un pas souple vers une destination encore inconnue. Quelle ne fut pas ma surprise, de découvrir un squelette ambulant et un elfe aussi pâle qu'un vampyr sous-alimenté ligotés et affublés d'une belle bande d'Indiens dansant autour d'eux. D'accord. Ce sera quoi la prochaine fois ? Un sacrifice pour le dieu de la Sainte Carotte Géante ?
Je lâchai un soupir, excédé. J'allais avoir besoin de boire moi.
Oh, était-ce du punch que je voyais sur le buffet ? Fantastique !
Je me fis cependant devancer par deux jolies filles. Elles avaient l'air de dernière années et semblaient s'ennuyer à mourir. Pas vraiment étonnant.
Mais alors que les deux demoiselles venaient de vider leurs verres et que j'allais pour ma part m'en servir un grand, l'une de mes collègues vint à leur rencontre, affolée.
Une potion. Dans le punch. Ok. D'accord.
Je m'écartai, peu désireux de constater les effets de la potion, désirant plus que tout, partir au plus vite de ce bal.
Non, ce n'était pas un bal.
Ce n'était même pas Halloween à ce stade-là.
C'était carrément une monde parallèle.
Il allait vraiment falloir que je dorme moi, à tous les coups, tout cela n'était qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bit...Witch !
avatar
Messages : 63
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Sam 3 Déc - 20:33

Je me serais bien foutu quelques baffes, mais coucou Emma, t’es en public, tu dois faire bonne figure. Mes soi-disant potes étaient toujours en bas, me regardant avec de grands sourires, persuadés que j’allais gagner ce foutu concours de m*rde. Est-ce que j’ai l’air d’être une abrutie, sérieusement ? J’ai même pas de rembourrage ou de contouring. Alors stressée au possible, je ne pouvais pas m’empêcher de tirer sur le bas de ma robe, m’enfonçant parfois les ongles à l’intérieur de ma paume en serrant un peu trop fort. J’étais prête à faire impasse sur ma foutue fierté quand un petit blond a débarqué à la dernière minute, nonchalant, et visiblement destiné à l’amusement commun. Si il voulait se foutre de la tronche de quelqu’un, qu’il aille voir ailleurs, je suis pas un putain d’animal de foire.

- Saluut, je viens t’aider à sortir encore plus du lot, si ça te dit.

Est-ce que je lui fais confiance ? Bah, après tout, je n’ai rien à perdre, et si ça me permet de foutre une branlée à la bande des blondasses mononeuronales, pourquoi pas ? J’ai hoché la tête, silencieuse, mais je n’ai pas fais la gueule. Du moins, pas plus que d’habitude.

Quand le blond a commencé à agiter le main vers une bande de gamins dans le public, j’ai tout de suite revu mon jugement. Non, s’il-vous-plaît, sortez moi de là. Parce que là, ça n’allait pas être possible. Un minimum d’intelligence, c’est trop demandé ? Quoi que … Il n’a pas l’air stupide. Du moins, ce n’est pas l’impression qu’il donne, même s’il se la joue crétin devant le public. Est-ce que je suis censée faire pareil ? Genre … Sourire ?

- Bon, j’te propose qu’on gagne. Histoire de dégoûter comme il faut les couillons à côté de nous. Et ne me demande pas pourquoi je suis là, je ne te demanderai pas pourquoi toi tu es là. Je m’appelle Vikentiy, au fait.

De toute façon, je ne lui aurais pas demandé. Ça m’éviterais d’avoir à le détester. Mais sa logique était intéressante, et il confirma le fait qu’il n’était pas aussi débile qu’il voulait le montrer. Un soucis de moins dans cette compétition à la con.

- Ça me va. Je suppose que tu sais déjà comment je m’appelle … ?

Vu ma présentation de toute à l’heure, je pense que ça aurait été difficile de passer à coté. Ma fratrie s’est approchée de la scène, se postant à coté de mes potes. Dans un élan de courage insoupçonné, je leur ai adressé un sourire. Un sourire en coin, certes, mais c’était quand même un sourire, et je défie quiconque dira le contraire.

Bon, comment gagner contre le groupe de dinde d’à coté ? J’veux dire, elles sont pas très intelligentes, voir même pas du tout, donc ça ne doit pas être bien compliqué ? Si on gagne, j’offrirais un verre à Vikentiy. Ouais, nan, faudrait déjà qu’il soit aussi alcoolo que moi.

- Mesdemoiselles, Messieurs, veuillez vous préparer pour la première épreuve qui sera …

Suspens, suspens … Merde, dans quoi je me suis lancée ?

_________________
Sora, poulpe à

temps plein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 26

Feuille de personnage
Présentation: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t321-anki-nolwenn-mikkelsen-la-renarde-qui-se-cherche
Boîte aux lettres : http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t330-j-aime-ecrire-et-recevoir-des-lettres-anki
Liens: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t329-les-relations-de-la-petite-fille
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Dim 4 Déc - 9:50

Le garçon bien habillé mais pas déguisé accepta mon aide pour se redresser tout en me demandant si j'allais bien. Je hochais la tête en murmurant un oui en cherchant du regard qui était l'idiot qui m'avait fait tombé. Foi de Anki ! Son costume ou déguisement allait se prendre un coup de griffe surprise ! En tout cas il y avait de l'ambiance. Un concours de miss-mister Halloween avec en première épreuves une démonstration de ses talents magiques. L'une des filles semblait plus normale que les autres. Elle avait des cornes sur la tête et était à côtés de mon blond favoris : Vikentiy. C'était un drôle de couple, mais j’espérais qu'ils allaient gagner. Il y avait un incident avec le punch, des profs bourrés, une pluie de bonbon, des indiens … Ce n'était pas l'ambiance qui manquait ! Enfin ! Avec le jeune homme dont j'ignorais le nom on en avait un à rattraper ! Bon il semblait très sympathique, et on avait été tout les deux victime d'un très très mauvais plaisantin. J'inspirai un grand coup et levais les yeux vers le garçon. Pourquoi étais-je aussi petite ?! Bon il ne fallait pas que je bafouille. La colère en moi m'aidait un peu.

« Je m'appelle Anki. Tut-t-t-t-t-t-tu veux … Qu'on retrouve … l'-l'-l'-l'-l'-l'l'autre idiot ? »


Par l'autre idiot j'entendais bien sûr celui qui faisait tomber volontairement les gens. Il fallait simplement suivre la piste des bruits de chute ? Il devait être sur la piste de danse. Sur ma droite j'entendis le bruit d'une chute ponctué d'une série abondante de juron. Il commençait à quitter la piste de danse ! Je vis un des adultes de l'école le visage en doré et blanc se faufilait avant de brutalement tomber. Enfin disparaître. Aïe … Ça n'était pas du tout une bonne idée ça ! Je me faufilais parmi la foule. Même si je me prenais des coups de coude j'avançai assez vite. Mais flûte et crotte de renard ! J'étais trop petite pour voir quelque chose à part des tourbillons de robes et de costumes ! Même en me haussant sur la pointe des pieds l'étais aveugle. Je me tournai vers le garçon pour quémander un peu d'aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 187

Feuille de personnage
Présentation:
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Jeu 8 Déc - 18:40

Je jure sur ma vie qu'un jour, je retournerai dans le passé et je m'indiquerai à moi-même que faire ou pas.
Non parce que finir ligotée sur une chaise dos à dos avec Dimrost et entourée d'Indiens braillards sortis de nulle part, ça je ne l'avais ni vu venir ni prévu.
Et franchement, je devais l'avouer, j'étais un peu dépassée par les événements.

En fait, tout se passait plutôt bien au début.
Dimrost qui était évidemment mon cavalier, était venu me chercher et cela m'avait fait rire pendant au moins une bonne dizaine minutes. La façon dont il était habillé et comment il a avait noué ses cheveux avec ce petit ruban blanc plein d'innocence était très comique selon moi.
Pour ma part, je m'étais contenté d'une sobre robe noire ce qui contrastait un peu beaucoup trop avec ma peau plus blanche qu'un lavabo mais je m'en fichais. Mon visage, lui, était masqué par un masque typique des bals masqués et mes cheveux roux qui me tombaient maintenant dans le bas du dos étaient libres, me faisant comme une crinière flamboyante. J'avais pris soin d'éviter les talons, ne sachant déjà pas trop bien danser, je n'avais même pas osé imaginer comment cela se serait passé si j'avais mis des talons hauts. Mieux valait ne pas y penser.

Nous étions arrivés dans la grande salle de bal, un sourire collé sur les lèvres. Mon amour était allé chercher deux verres et une assiette. J'avais croisé son regard et lui avais adressé un sourire triste. Il avait essayé, comme toujours. J'avais bu mon verre d'un trait et lui avait laissé le soin de manger tous les petits fours qu'il avait pris la peine de ramener. Maintenant, j'avais un peu honte de ma tenue. On voyait clairement mes bras et mes jambes et même si mon masque dissimulait un petit peu, à peine en fait, les traits beaucoup trop fins de mon visage, il était évident pour tout le monde que ma maigreur n'était pas que naturelle.
Bon. Je pourrais toujours dire à ceux ne me connaissant pas qu'un Idesyam m'avait jeté un sort de maigreur à ma demande pour me faire passer pur un squelette. Oui. Ca passera. C'est sûr.
Ensuite, nous avions été agressés par des pigeons. Non sérieusement, je vous jure. Des pigeons aux roucoulements bien désagréables. Mais Dimrost les avait tous renvoyés dans leur arbre. A ma grande satisfaction.
J'avais d'ailleurs pris un malin plaisir à leur tirer la langue avant de partir danser avec le bel elfe tant convoité.
Puis, des Indiens nous avaient demandé des bonbons.
Pour notre grand malheur nous n'en avions pas.
Du coup, on en revient au ligotage.
J'ai croisé le regard d'un pion, Henson je crois. Cet abruti a pris bien soin de faire demi-tour. D'accord. La prochaine fois que j'aurai besoin d'aide dans ma vie, je ne me tournerai jamais vers lui.
Au final, j'appuyais ma tête sur l'épaule de Dimrost et lui prit la main en riant malgré moi.
A côté de nous, il y avait une autre personne prise au piège. Je lui adressai un joli sourire avant de balancer, le plus naturellement possible :

"Bon. L'un de vous a une idée pour se sortir de là ? Non parce que je pense pas être assez fine pour passer à travers mes liens et puis je veux pas servir de sacrifice humain. Ce serait un peu ennuyeux vous croyez pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
Danger ambulant
avatar
Messages : 372
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Dim 11 Déc - 13:41

Il n’avait jamais voulu venir. Jamais. C’était cette sorcière qui l’avait forcé. Qui voudrait aller à un bal truffé de gamins bruyants et de parents agaçants ? Pas lui, en tout cas. Il était parfaitement heureux, dans son infirmerie, au chaud, dans sa tranquillité habituelle, à disséquer quelques bestioles douteuses. Pourquoi est-ce qu’il avait accepté la demande de son amie, déjà ? Ah oui, pour lui faire plaisir.

Chose étonnante, il était sorti le premier de ses appartements pour aller chercher sa cuisinière préférée. D’habitude, n’était-ce pas elle, qui venait le sortir de là non sans quelques cris ? Les souvenirs lui paraissaient à présent si lointains qu’il en avait le tournis. Il ne voulait pas y aller. En plus, il était à peu près sûr qu’on ne servirait pas de café au buffet.

Les compliments sur sa tenue ne le dégivra pas pour le moins du monde. Il resta de marbre, toujours bougon, et rendit les civilités à son amie d’un simple ‘‘ta robe te va bien’’ … Et puis quoi encore ? Il était censé lancer de grands discours pompeux pour célébrer la beauté de Jess Hayton ? Plutôt s’étouffer avec son nœud papillon.

Ils restèrent à l’écart de la foule durant le monologue interminable du Directeur, un miracle pour la soirée qui s’annonçait catastrophique. Bras croisés, le regard mauvais, il foudroya tous ceux qui osèrent croiser ses yeux. Il ne voulait pas être ici, un point c’est tout. Il n’allait quand même pas se forcer à être agréable, ce serait un comble !

Lorsque Jess Hayton le tira sur la piste de danse, Sorayel crut mourir d’une crise cardiaque. Rigide, une sueur froide lui parcourant l’échine, il se laissa faire avec froideur. Si quelqu’un le voyait danser, c’en était fini de la réputation qu’il entretenait avec soin. Fini, les « Sorayel Stark, l’Infirmier de la Mort », adieu les élèves effrayés à l’idée de venir le déranger. Tristesse et désespoir.

Alors qu’il venait de réussir à convaincre Jess d’aller se reposer un peu à l’écart, histoire de se remettre de ses émotions, quelque chose de petit et dur rebondi sur son crâne. Un grognement s’échappa de ses lèvres, et baissa les yeux pour tomber sur un bonbon tricolore, jaune orangé et rouge. Fronçant les sourcils, il continua sa route quand un deuxième bonbon lui tomba dessus, puis un troisième, et puis ce fut une pluie infernale qui s’abbatit sur le duo infortuné.

- AAAAAAH, hurla Sorayel tandis que la masse de friandises commençait à le noyer.

- OUAAAAIS, hurlèrent les membres du club de cuisine quand ils virent le butin tant attendu de leurs recherches assidues.

Au dessus d’eux, Chryseis planait avec grâce, tout sourire, tandis qu’elle faisait pleuvoir des dizaines et des dizaines de bonbons colorés. Jess se tourna vers lui pour lui demander s’il avait une idée, mais les seules pensées cohérentes qui étaient gravées dans son esprit était une série d’insultes plus variées les unes que les autres.

Les membres du club de cuisine se proposèrent pour les aider à manger cette montagne qui les engloutissait. Bien que sa fierté fut alors réduite en fumée, l’infirmier accepta sans trop savoir dans quoi il se lançait. En plus, il n’avait même pas faim.

_________________
Merci pour les cadeaux 8):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 60

Feuille de personnage
Présentation: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t293-knowing-what-it-feels-like-to-be-in-pain-is-the-reason-why-we-try-to-be-kind-to-others-soren-mikkelsen
Boîte aux lettres :
Liens: fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t296-friends-are-family-you-choose-soren-a-mikkelsen
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Dim 11 Déc - 21:54


❝ Le  Bal  d ' Halloween ❞


J'ai menti. Dieu ne m'a pas abandonné.
Ou tout du moins, peut-être l'a t-il fait, mais mon karma est alors plus léger que ce que je pensais. Enfin, aussi léger qu'il peut l'être en considérant la vie merveilleuse - notez l'ironie - que je mène depuis des années. Mais tout de même moins pourri que ce que j'avais escompté.
Comprenez-moi; je bouscule un Dragsmir, son orgueil mal placé le pousse à m'accuser de l'avoir fait exprès... Enfin, le début de soirée avait de toute façon été miteux, et je ne m'attendais guère à ce qu'il s'arrange. Et pourtant...
Le chef s'était soudain interrompu dans sa harangue, fixant un point fixe derrière mes épaules. Sans trop oser bouger, craignant de mettre le feu au poudre, je me suis tordu le coup pour tenter d'apercevoir cette chose, cette personne qu'il fixait avec tant d'insistance. Et là, je n'ai pas vraiment compris pourquoi, mais je me suis aperçu que mon chef de club s'était planté derrière moi, et fixait en silence le groupe de Dragsmirs qui me cherchait des noises. J'étais légèrement étonné de ne pas avoir entendu son approche, mais enseveli sous les commentaires désagréables des dragons, je suppose que mes sens n'étaient pas concentrés à appréhender les individus passant près de moi. Ceci dit... Que faisait-il ici ?
Mon estomac sembla un instant jouer les montagnes russes dans mon corps alors que je me remémorais notre dernière discussion, qui ne s'était pas exactement... bien terminé. Je ramenais aussitôt mon regard sur mes chaussures, le rouge me montant aux joues, et amenait une main à mon coude; toc de gêne que j'avais depuis un moment maintenant. Mais malgré mon malaise, je ne pouvais m'empêcher de jeter des coups d'oeil discrets au blond dans mon dos : que faisait-il ici ? Serait-il venu... m'aider, à tout hasard ? L'hypothèse me semblait saugrenue, et pourtant je ne voyais aucune autre réponse. A moins que les éclats de voix ne l'aie dérangé dans sa soirée; ou que l'attroupement l'empêcha de passer. Je me tendis un peu plus lorsqu'un sourire réservé s'étala sur ses lèvres, bien qu'il ne me soit pas destiné, et détournai tout à fait le visage; évitant de fixer l'un ou l'autre des huitièmes années. Je me préparais déjà à une explosion, mais ce fut une phrase calme et articulée qui surgit des lèvres de mon camarade, clairement destinée à apaiser la situation.

- Bonjour bonjour … Je ne vous dérange pas, j’espère ? J’aimerais récupérer mon partenaire de bal.

Je ne pus retenir un regard interloqué dans sa direction, toute inquiétude concernant notre précédente rencontre oubliée. Son quoi ? Un seul coup d'oeil dans la direction du Dragsmir m'apprit qu'il n'avait pas du tout apprécié son intervention, mais aussi qu'il l'avait pris tout à fait au sérieux. Et c'est en grondant bassement qu'il répondit.

- Ton partenaire m'a bousculé et en plus froissé mon costume. Je veux qu'il s'excuse pour avoir dérangé ma soirée.

Génial. Je n'avais plus qu'une envie, m'enterrer six pieds sous terre et surtout ne pas sentir le regard empli de déception que Anarchy devait sûrement me lancer en ce moment. Oui, j'avais gaffé... Même si dans les faits; c'était plutôt lui qui avait manqué de me renverser que le contraire. Mais enfin, si l'autre voulait des excuses, j'étais prêt à lui en faire. Autant qu'il voulait d'ailleurs, j'étais même prêt à m'excuser d'être venu ce soir; tant que ce groupe de dragons ne pourissait pas la soirée de mon camarade en plus de la mienne. Car il ne faisait plus aucune doute désormais que c'est pour m'aider qu'il était venu - pourquoi ce mensonge sinon ? - et je ne voulais en aucun cas lui porter préjudice. Pas alors qu'il avait fait l'effort de me venir en aide. Aussi, m'empressai-je de jeter ma fierté aux orties - pas qu'il m'en resta beaucoup - pour régler cette histoire aussi vite que possible.

- Je m'excuse, je ne regardais pas où j'allais...

Ma voix avait diminué en volume à mesure que ma phrase s'achevait, et mes derniers mots n'avaient été presque plus qu'un murmure. Je relevai la tête que j'avais abaissé en m'excusant, seulement pour m'apercevoir que ce n'avait pas dû être suffisant. Le gaillard m'observait toujours en silence, me foudroyant du regard. Je m'humectais rapidement les lèvres, désemparé. Que devais-je dire de plus pour qu'il nous laisse lui fausser compagnie ?

Spoiler:
 

_________________





❝ J'suis pas bien dans
ma tête, maman ❞

Je perds l'équilibre, sur mon triste manège; sous le soleil d'été, je vois tomber la neige; on n'se moque plus de Dieu, quand les peines nous assiègent.
Si l'espoir meurt, pourra t-il renaître ? × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Propriété privée
avatar
Messages : 90

Feuille de personnage
Présentation:
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Lun 12 Déc - 21:08

Il n’avait pas la tête à se battre, ni même la motivation nécessaire.
Les regards haineux que lui lançaient les membres du groupe de Dragsmirs ne l’impressionnaient pas le moins du monde, mais c’était la gêne palpable de Mikkelsen qui le mettait mal à l’aise. La dernière fois qu’ils s’étaient vu, c’était à l’Infirmerie, et curieusement, Anarchy ne voulait pas y penser. C’était comme si une main invisible lui tordait les entrailles. Mais qu’est-ce qui lui avait prit ? La dernière personne qu’il avait touché ainsi … Cette simple idée lui donna envie de vomir.
De son coté, Mikkelsen le regardait avec de grands yeux, sans aucun doute surpris par cette intervention. Un doute s’imposa : peut-être aurait-il du ne pas intervenir … Le brun fuyait son regard, comme celui des Dragsmirs. Désespérant.

- Ton partenaire m'a bousculé et en plus froissé mon costume. Je veux qu'il s'excuse pour avoir dérangé ma soirée.

Anarchy haussa un sourcil hautain. S’excuser pour quelque chose d’aussi futile ? En quelle années étaient-ils, ces ahuris ? Ils n’avaient pas un niveau de maturité proportionnel à leur taille, c’était là une évidence claire. Les lèvres pincées, le blond se crispa, et s’apprêta à répondre que non, Sören Mikkelsen ne s’excuserait pas, et qu’il était peu probable que cet événement se soit produit. D’ailleurs, ce dernier fixait le sol avec une détermination farouche, comme si le regard glacé de son aîné allait le foudroyer sur place. Avait-il donc l’air si terrible ? Il n’avait pas le souvenir d’avoir été déjà désagréable dans sa vie, sauf avec son colocataire ou les pipelettes, mais c’était une autre histoire. Anarchy rouvrit la bouche pour envoyer les Dragsmirs voir ailleurs s’ils y étaient, mais Mikkelsen le coupa dans son élan.

- Je m'excuse, je ne regardais pas où j'allais ...

Le lycanthrope plissa les yeux, fronçant par ailleurs les sourcils avec mauvaise humeur, et ses poings se serrèrent jusqu’à en faire pâlir ses phalanges. Comment pouvait-il se plier à la volonté des autres aussi facilement ? C’était aberrant. Il avait parlé si doucement qu’Anarchy craignait que le groupe en face n’ai rien intercepté de ses paroles, mais le regard courroucé de leur chef laissait présager que cela ne suffisait pas. Que leur fallait-il de plus ? Mikkelsen avait déjà réduit à néant sa fierté, et l’humiliation était conséquente. Anarchy fit un pas, mais un grognement sourd d’un des Dragsmirs le fit stopper tout mouvement. Et qu’allaient-ils faire, si s’avançait encore ? Lui sauter dessus ? Son sourire mua en un rictus mauvais, lourd de promesses et de menaces.

- Tu crois qu’on va se contenter de ça ? Fit le grand brun du milieu qui était sans aucun doute leur chef.

- Je crois, oui, intervint Anarchy d’une voix sèche, il vient avec moi, et vous repartez faire ce que vous faisiez avant que cette histoire ne commence. Je suppose que vous ne voulez pas d’ennuis avec l’Administration ?

Il désigna discrètement deux surveillants à quelques mètres, qui chaperonnaient la soirée pour éviter tout incident malheureux. Le Dragsmir eu l’air contrarié, mais n’ajouta pas un mot et d’un geste brusque, il invita ses amis à passer leur route. Lorsqu’ils furent suffisamment loin, Anarchy se posta face à Mikkelsen, effaçant son sourire pour revêtir une expression tranquille.

- Tu n’aurais pas du leur céder aussi facilement.

Ce n’était pas un reproche, juste une constatation. Cela l’attristait de voir son camarade se laisser marcher sur les pieds sans rien dire, mais qui était-il pour lui faire la morale. Il se massa les tempes, ennuyé.

- Désolé, je suppose que ça ne me regarde pas. Comment vas-tu ?

Puisque ses agresseurs s’en étaient allé, ils pouvaient bien discuter un peu. De toute façon, Irina était occupée avec ses nouvelles amies et lui … Il n’avait rien de mieux à faire, sans doute.

Hrp:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Charmant
avatar
Messages : 59

Feuille de personnage
Présentation: http://fedelmid-rpg-test.forumactif.org/t103-vous-avez-besoin-d-un-prince-charmant-voici-dimrost
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Mar 13 Déc - 11:25

Bon ! Dimdim ! On réfléchit là ! On se concentre un peu. Voyons. Tu es un Elfe. Les Elfes ont un pouvoir baser sur les éléments. Quels sont tes éléments ? L'eau et le métal non ? Bon. Tu n'as pas d'eau sur toi et le métal … Mais si ! Mais si ! Triple idiots ! Je m'abreuvais d'insultes à l'oral avant de sourire à Ellanna en lui demandant de ne pas regarder. Ce que j'allais faire n'aller pas être très très propre. Je crachai donc sur les cordes. Avec beaucoup de soin, je commençai manipuler ma salive.

Quoi ? On se sort de là comme on peut ! Je commençai à entailler les cordes. Je faisais ce que je pouvais, je n'avais pas beaucoup d'eau et la condenser dans l'air prendrait trop de temps. Je voulais profiter du bal avec Ellanna. Je coupais seulement à moitié les cordes. En forçant un peu, on pourrait les casser sans trop de mal. Voilà ! Je tendis mes muscles et après quelques essaies les cordes furent rompus. Je regardais les mômes disparu. J'aidais Ellanna avant de m'occuper de l'autre élève. J'attrapais Ellanna et filai avec elle dans un coin de la grande salle en riant. Je serrais Ellanna contre moi avant de lui voler un baiser. Quoi ? J'en profite non ? Je lui redonnai à boire tout en grignotant quelques petites choses. De temps en temps je lui proposai … Sans trop d'espoir. Je commençai à bien la connaître quand même. Dans le dos de mon petit oiseau je vis soudain ma sœur patinait je souris

« Ellanna, il semble qu'une partie de la salle soit une patinoire, tu veux y aller ou retourner danser un peu ? »

_________________
Dimrost Gwaew - 115 ans - Dragsmir - Propriété privée d'Ellanna. Ne pas toucher sous peine d'avoir deux voir trois cadavres sur les bras merci de votre compréhension.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Mer 15 Fév - 20:06


Un bal. Le bal. ARGH. Pourquoi est-ce que l'école organise un bal pour Halloween ? Pourquoi ? Je sais pas danser, je sais pas être sociable - bon ok, pas de manière aussi extrême qu'Asmo... pas taper ! - et je n'aime pas me déguiser. Encore que, ça ne doit pas trop être obligatoire ça. Du moins je l'espère. C'est vraiment, mais alors vraiment pas mon trip.
En fait, le seul point positif dans cette soirée, c'est qu'Asmodan y sera et en tant que ma cavalière. Si c'est pas génial ça. M'enfin, je pense pas vraiment qu'elle sera très intéressée par la piste de danse, du moins je l'espère. Très très fort.
Bon. C'est le grand soir, il serait peut-être temps que je m'habille. Je suis en train de me demander ce que ça fait si j'y vais pas. Sans doute que ma cavalière me tirera les oreilles. Parce qu'elle est déjà habillée. J'ai plus le choix maintenant. J'enfile ma robe, rien de très élaboré, une robe simple quoi, j'ai pas envie qu'on me remarque des masses. Pour une fois, je laisse mes cheveux détachés, on va dire que c'est exceptionnel. Et maintenant, on doit y aller. Je soupire en pensant qu'il y aura sûrement un discours avant les festivités. Je me demande aussi si les parents sont toujours là ou non et je n'espère pas, je n'ai pas envie de les voir, eux comme les parents normaux, j'ai pas envie de voir leur foutue joie dans leurs foutus yeux regardant leurs foutus enfants.

Comme je le pensais, il y a eu un discours. Légèrement barbant mais on s'y fait. A vrai dire, pour me distraire j'avais passé mon temps à détailler Asmodan à côté de moi. Elle était très bien habillée mais pas en robe comme toutes les autres filles, je crois bien qu'elle n'aime pas ça. Son smoking noir et sa chemise blanche lui allaient très bien et le noeud papillon faisait quand même son petit effet, il fallait bien l'avouer. Je me suis mise à sourire sans raison. Argh, il est niais ce sourire !

On va prendre un verre ? Y’a trop de gens sur la piste de danse.

Je sursaute, je n'avais même pas remarqué que le discours était fini. Prendre un verre ? Hum, oui pourquoi pas ? Après tout cela permettrait sans doute de ne pas aller danser et de se distraire un peu. Cependant, j'ai à peine le temps de murmurer un petit "oui" pas très très audible qu'Asmodan m'entraîne déjà sans attendre vers les boissons.
Oh, il a du punch. Peut-être qu'un verre ou deux ne nous fera pas de mal.
Presque aussitôt, Asmo me demande si j'en veux et je n'ai même pas le temps de lui dire "oui s'il te plaît" qu'elle me sert et me lance un "à la tienne" bien senti. Je lâche un petit rire, elle a l'air bien distraite ce soir. Sans attendre davantage je vide mon verre d'un trait et je grimace un peu. Ce truc a un goût bizarre ou c'est moi ? Et puis ça pique un peu. C'est censé piquer le punch ?

Ne touchez surtout pas au punch ! Ils ont versé une poudre Shuffle dedans. Est-ce qu’il y a quelqu’un qui en a bu ?

C'est une prof qui vient de hurler en courant vers nous. Uh ?
...
Poudre de Shuffle....
Punch...
Bu...
...
Pourquoi est-ce que ça tombe toujours sur moi ce genre de choses ? Je regarde Asmodan avec un air désespéré profondément ancré sur mon visage. J'aurais jamais dû venir à ce bal, c'est pas possible ça !
Tandis qu'Asmodan pose la question fatidique quant à l'effet de cette foutue poudre, je ferme les yeux en priant pour que ce soit inefficace sur... sur les filles ? Sur les semis ? Ouais voilà, on va dire ça. Je crois que j'ai jamais autant prié de ma vie. Mais bon comme je crois pas en une divinité supérieure ça doit être normal non ?
Comme c'est normal que ma prière ne se soit pas réalisée.
Noir complet puis je reviens à moi. Enfin, à moi, façon de parler. Elle fait gagner des centimètres cette poudre ? Parce que j'ai franchement l'impression d'être un peu plus grande.
Je n'écoute la prof que d'une oreille distraite mais ça me suffit pour comprendre. J'ai nettement plus chaud aux épaules mais j'ai froid dans le cou, ce qui n'est pas normal vu la masse capillaire que je me trimballe depuis dix-sept ans.
Lorsque je relève les yeux je... je me vois. Hum. Je suis pas mal en fait ! Ouais non chut. Les crises de narcissisme c'est pas pour maintenant merci bien. Que ça ne se reproduise jamais ça m'arrangerait. C'est gênant. Une seconde. Qu'est-ce que je fous en face de moi-même ?! Je baisse les yeux et je me rends compte que si j'ai plus chaud aux épaules c'est parce qu'elles sont couvertes. Je suis en smoking et j'ai un très joli noeud papillon.
D'accord.
Je suis dans le corps d'Asmodan.
C'est vraiment, vraiment très bizarre.

Désolée, mais j’ai toujours voulu faire ça.

La voix de ma copine me ramène à la réalité. Enfin, la réalité, c'est un peu vite pensé tout ça. Attends, qu'est-ce qu'elle fout mais... Mais !

Oh, je les pensais plus gros.

...
Mes joues rougissent automatiquement.
J'ai jamais été particulièrement complexée par mon corps même si effectivement j'ai pas une poitrine énorme mais je m'en fous un peu c'est pas tellement ça l'important. Mon cerveau compense et au moins je ressemble pas à toutes ces poules qui caquettent à la recherche du coq charmant.
Je ne sais absolument pas comment réagir alors mes joues décident de le faire pour moi en rougissant encore plus qu'elles n'étaient déjà en train de le faire. Il faut que je trouve une bonne réplique, une répartie digne de celle de l'infirmier terrifiant de l'école.
Hum.
Sinon, la simplicité c'est bien aussi. La subtilité et les sous-entendus également.
Je m'abstiens toujours de tout commentaire et je vais remplir deux autres verres de ce foutu punch infesté de cette foutue poudre.

Si tu veux je peux aller boire un verre avec l'une de ces poules là-bas, ils seront sans doute plus gros, tu crois pas ?

Je lui tire innocemment la langue. Je sais pertinemment que si je bois ce verre et qu'une autre aussi, le corps d'Asmodan n'appartiendra plus à aucune de nous deux.
Elle ne prendrait tout de même pas ce risque, si ?
Quoique, ça pourrait être bigrement drôle. Je fais mine de partir vers lesdites dindes - ah non, poules pardon - un sourire amusé sur les lèvres.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
avatar
Messages : 187

Feuille de personnage
Présentation:
Boîte aux lettres :
Liens:
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   Jeu 16 Fév - 18:29

C'est cool d'être attachée en fait. Enfin, si on oublie les poignets engourdis et les cordes qui frottent un peu. Mais on s'habitue. Mais bon, c'est pas pour autant que je vais devenir fan des petits jeux sado-maso. Très peu pour moi, merci.
Bon bon bon.
J'avise mon corps plus que fin. J'ai dit que je ne pourrais pas passer sous les cordes mais bon. On sait jamais. Je glisse vers le bout de la chaise, la nuque contre le dossier. Argh, ça défonce ça ! Punaise, ça coince. Pfff. Ils savent beaucoup trop bien ligoter des gens ces foutus indiens. Ils ont pas autre chose à faire le soir d'Halloween ? Sérieusement ?
Je me redresse autant que je le peux, j'avoue que je galère tout de même un peu. Parce que bon, je suis pas contorsionniste moi dans ma vie.
Je n'écoute pas tellement ce qu'il se passe autour de moi mais j'entends soudainement Dimrost cracher. Allons bon mais qu'est-ce qu'il fait ? Je ne cherche pas à savoir et j'évite de regarder tout ça, les crachats ça m'a toujours donné envie de vomir, ça m’écœure et pas qu'un peu je crois bien.
Un instant plus tard il était libre et le temps que je cligne des yeux - ok au moins cinq fois - je l'étais moi aussi. Ah pis la troisième personne également. Elle n'avait pas lâché un seul mot cette personne. Peut-être qu'elle dort. M'enfin, c'est pas, plus, mon problème à présent.
Avant que je ne puisse parler, il me vola un baiser que je lui rendis avec plaisir. On s'éloigna un peu histoire d'essayer d'oublier cette petite bavure bien que comique.

Ellanna, il semble qu'une partie de la salle soit une patinoire, tu veux y aller ou retourner danser un peu ?

Danser. J'aime bien danser même si je ne suis carrément pas douée. Mais en revanche, je n'ai jamais patiné de ma vie. Ce serait l'occasion rêvé non ?
Je souris tendrement à Dimrost en l'entraînant vers la patinoire. J'ai même pas besoin de patins que je glisse toute seule dessus, l'entraînant à ma suite. Sauf que si ça continue je vais m'éclater la tronche sur le sol. Je jette un coup d'oeil autour de moi. Ah ça va. L'infirmier est là il pourra me réparer si jamais je m'éclate en morceaux.
Eurk.
L'image est pas très belle dans mon esprit.
Bon.
J'ai pas envie de finir comme je me visualise.
Du coup je m'accroche à mon cracheur de prince charmant comme si ma vie en dépendait - ce qui n'est peut-être pas totalement faux en fait tout compte fait - mais en essayant tout de même d'éviter de l'étrangler.
Parce que bon.
Avoir un cavalier, c'est bien.
Le garder en vie, c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ellanna-commandes.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Bal d'Halloween   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Le Bal d'Halloween
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EVENT ▽ BAL D'HALLOWEEN
» [EVENT] SALLE DE BAL HALLOWEEN MONSTER ♥
» [Event 1990] Bal d'Halloween !
» Event : un bal d'Halloween au manoir, grosses frayeurs assurées...!
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fedelmid :: Fedelmid :: Espaces Neutres :: La Grande Salle-
Sauter vers: